jeudi 11 novembre 2010

Toutes les petites choses sont un accomplissement.

Hier soir, ma femme et moi avons été interviewer à notre église devant l'assemblé juste dans le but de connaitre les gens de l'église un peu plus.

Tout c'est très bien passé, pour ceux qui connaissent ma femme, elle est sortie de sa zone de confort et elle a participée à cet interview d'une manière incroyable.

Cet interview m'a amené à réfléchir sur notre situation avec notre fils.

Samuel est autiste. Il possède des habiletés incroyables et nous sommes incroyablement béni de l'avoir dans notre vie.

J'aimerais vous faire part, un peu, de notre réalité de tous les jours. Tout d'abord, Samuel parle, il s'exprime mais pas de la façon qu'un garçon de 4 ans et demi s'exprime. C'est à dire qu'il ne formule pas des phrases complètes, il ne maintient pas encore une conversation. Il nous parle souvent de manière télégraphique ou encore en signaux ou en code que nous devons déchiffré à chaque fois. Très souvent, il se frustre car il n'est pas en mesure de nous expliquer exactement ce qu'il veut nous dire et par le fait même, nous nous sentons dans le tort puisque nous ne sommes pas en mesure de comprendre ce qu'il veut et nous ne savons pas comment lui montrer ou expliquer comment s'exprimer dans plusieurs des cas.

Samuel fréquente, présentement, le centre Hébert à Dieppe qui est un centre qui ce spécialise en autisme. Nous constatons déjà plusieurs améliorations dans son language mais nous sommes encore loin de la discussion soutenue. Souvent, lorsque nous sommes au mail ou dans un restaurant, nous voyons des enfants qui parlent et parlent et parlent à leurs parents et les parents leurs disent de se taire car il leur tombes sur les nerfs. Vous ne pouvez pas savoir à quel point j'aimerais que çà m'arrive, que Samuel me parle au point que je devrais lui dire de se taire. Çà va arriver un jour mais pour l'instant, c'est une chose en son temps.

Pour nous, chaque petites choses, que ce soit qu'il s'assoit dans un cercle avec des enfants, qu'il se mette a tapper des mains avec d'autres enfants, qu'ils se mettent à chanter, qu'il mange avec une fourchette, etc... Bref toutes les choses que nous prenons comme acquises, sont en soit un accomplissement majeur dans le cas de notre fils.

Tout dernièrement, hier matin, les intervenantes m'ont dit que Samuel c'est assis en cercle avec les enfants et qu'il a essayé de chanté avec eux. Chose qui, auparavant, le faisait faire une crise incroyable. Il ne voulait absolument pas que personne chante autour de lui. Il y a encore quelques limites mais il s'améliore.

Je disais plus haut qu'il avait des habiletés incroyable, eh bien l'une d'entre elle c'est qu'il fait des casses têtes d'une manière totalement différente que les autres enfants de son âge. Voici comment il procède avec un casse-tête de 100 morceaux à l'éffigie de lightning McQueen. La première fois que nous avons ouvert le casse tête, il a regardé l'image, ensuite il s'est lançé dans le casse tête en le terminant en 2 minutes. La particularité du comment il fait le casse-tête est celle ci: Samuel prend un morceaux et il le place exactement ou il doit être dans le casse-tête, même s'il n'y a aucune pièce environnante et ce pour tout le casse tête. Plusieurs personne l'ont vu faire à l'église et il n'en revienne tout simplement pas du comment rapidement Samuel peut faire un casse-tête et de la particularité de la façon dont il les fait.

Nous rencontrons plusieurs spécialistes pour Samuel, entre autre un ergotherapeute, un orthophoniste, un psychologue et des intervenants en autisme. Ce qui est bien avec ceci, c'est que tout ces services sont gratuits. Et ce qui est encore mieux, c'est que mon patron me donne la possibilité d'aller avec Samuel à tout ces rencontres en me donnant la possibilité de travailllé de la maison.

Mon but de ce blog n'est pas de vous demandez de prendre pitié de nous ou de vous sentir triste pour nous. De 1, nous ne sommes pas triste du tout, cette condition dans laquelle nous sommes nous a rapproché beaucoup plus en tant que famille et je ne changerais rien de cette situation pour rien au monde.

J'aimerais par contre que les parents qui ont pris le temps de lire ceci renforçient leurs relations avec leurs enfants. Lorsque vos enfants essaient de vous parler et que vous jugez que vous n'avez pas le temps de les écouter, de grâce, prenez le temps, çà ne prendera que quelques minutes de votre temps et vos enfants se sentirons gratifiés de ce moment. Car certains d'entre nous n'ont ou peut-être même, dans des cas très sérieux, n'auront jamais cette opportunitée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire